Abonnez-vous à notre newsletter

Actualités Locales au Cinéma

Le cinéma municipal l’Atalante programme les Actualités Locales au Cinéma depuis le 4 septembre 2013. Ces actualités vont à la rencontre des personnes qui vivent en pays Bourian. Ce programme est mensuel.

Retrouvez-les sur 

http://www.panoramatv.fr/

Les tarifs

Tarif Plein : 7€

Abonnement : 30€ la carte de 5 places (vendue la 1ère fois 2€, rechargeable à volonté)

Pour les – de 14 ans à toutes les séances (sauf 3D) : 4€

Pour Jeunes Lycéens Étudiants, les mercredis 14h45 -17h-19h en période scolaire :

Majoration de 2€ pour les séances 3D

 

CINE FAMILLE

TOUT EN HAUT DU MONDE

de Rémi CHAYE – 2015- 1h 21

Synopsis : 1882, Saint-Pétersbourg.
Sacha, jeune fille de l’aristocratie russe, a toujours été fascinée par la vie d’aventure de son grand-père, Oloukine. Explorateur renommé, concepteur d’un magnifique navire, le Davaï, il n’est jamais revenu de sa dernière expédition à la conquête du Pôle Nord. Sacha décide de partir vers le Grand Nord, sur la piste de son grand-père pour retrouver le fameux navire.

SAMEDI 24 NOVEMBRE à 15 h

VENEZ EN FAMILLE VOIR ce film d’aventure émouvant, Prix du public à ANNECY

La séance sera animée par Brigitte SZTULCMAN, médiatrice de cinéma.

Partenariat Mairie de Gourdon/Comité d’Animation Culturelle/ Enfants de Cinéma

Soirée CINESPANA

Vendredi 12 octobre 2018 à 18h30

Dans le cadre de CINESPANA en partenariat avec l’ ACREAMP et le Comité d’Animation Culturelle, le cinéma l’Atalante vous propose: Bolero Paprika, Cout-métrage de Marc Ménager – Durée 21min.

Le film s’appuie sur cet épisode méconnu de l’histoire des espagnols en France “Bolero Paprika” du 7 septembre 1950

Synopsis du film : “Dans la France des années 50, Diego, fils de républicains espagnols en exil assiste à une rafle de police qui vise sa mère et son grand-père parmi les derniers opposants au régime franquiste. Plongé dans les souvenirs d’une histoire encore brûlante, Diego va essayer de sauver la mémoire de ceux qui ont pu résister au totalitarisme.

La projection sera suivie d’un débat-échanges en présence de Thomas Jimenez, auteur-compositeur. Pour Bolero Paprika, il construit une musique basée sur un thème principal décliné sur les deux périodes du film.

Le réalisateur, Marc Ménager a choisi pour ce film d’animation de combiner deux techniques, celle des marionnettes et celle de l’animation en sable qui permettent de faire la distinction entre les deux époques évoquées dans le film.

Tarif 4€

10949 FEMMES

 

 

 

 

Date de sortie 27 avril 2016 (1h 16min)
De Nassima Guessoum
Avec acteurs inconnus
Genre Documentaire
Nationalités Algérien, Français
À Alger, Nassima Hablal, héroïne oubliée de la Révolution algérienne, me raconte son histoire de femme dans la guerre, sa lutte pour une Algérie indépendante.
Charmante, ironique et enjouée, elle me fait connaître ses amies d’antan Baya, infirmière dans les maquis et Nelly, assistante sociale dans les bidonvilles de la capitale. À travers ses récits je reconstitue un héritage incomplet. En interrogeant l’Algérie du passé, je comprends l’Algérie du présent, restaurant une partie de mon identité.
Ainsi, l’Histoire se reconstitue à la manière d’une grand-mère qui parlerait à sa petite-fille. Ce film donne à voir cette transmission de la première à la troisième génération, mais il va au delà. Chaque année, je rends visite à Nassima : un lien se tisse, une relation d’affection s’installe, permettant une rare intimité.
10949 femmes est un film à propos et entre femmes, mais c’est un récit universel qui met à l’épreuve la question de la liberté : qu’est ce que la liberté ? Quel est son prix ?

On s’est vidé du sang textile

La mémoire textile à travers les témoignages d’anciens ouvriers de Tourcoing, Roubaix et Wattrelos : c’est le fil conducteur du poignant documentaire réalisé par Yves Decroix.

Du quartier du Flocon où il a grandi, Yves Decroix a gardé en mémoire des images : «  les camions chargés de balles de laine, les bus des filles des mines…  » et l’empreinte d’odeurs comme «  celle de la laine lavée  », cite-t-il en vrac. «  Dans ce quartier populaire et industriel, il y avait une grande concentration d’usines.  » Ses grands-parents, son père, ses oncles, tantes, voisins : «  Tout le monde travaillait dans la laine.  » Un quotidien qui, avec la fermeture successive des ateliers, est devenu une lente agonie….

…«  Mon parti pris, c’était de donner la parole à ceux qui ont commencé à travailler dès 14 ans  », explique celui qui a pour inspiration Raymond Depardon. «  Et de m’en tenir à la laine. » Au fil d’expos, de rencontres (notamment avec Les Amis de la lainière), du bouche-à-oreille, l’ancien correspondant de presse est entré en contact avec une dizaine d’anciens du textile… dont il devient souvent proche. «  J’en ai gardé six. Ce qui m’intéressait, c’est qu’ils m’ouvrent leurs albums photos, leur intérieur…  »…. (NordEclair)

LES CONTES DE LA MÈRE POULE

 

 

 

 

Date de sortie 3 octobre 2001 (0h 46min)
De Farkhondeh Torabi, Morteza Ahadi Sarkani
Avec acteurs inconnus
Genres Animation, Famille
Nationalité Iranien
Programme de trois films d’animation iraniens pour les tout-petits : Shangoul et Mangoul de F. Torabi et Morteza Ahadi Sarkani, Le Poisson arc-en-ciel de Farkhondeh Torabi et Lili Hosak de Vajiollah Fard-e-Moghadam.

Requin-Chagrin

C’est un polar inspiré d’un fait-divers réel.

L’histoire, est celle de ballots de cocaïnes échoués sur la plage de Saint-Palais-sur-Mer, après être tombés d’un bateau.

Deux truands, envoyés par la mafia se battent pour récupérer la marchandise. Mais bien sûr, ils ne sont pas les seuls sur le coup, talonnés de près par d’autres malfrats et des douaniers.

Le film a été tourné sur la côte altantique, autour de Royan. Cela aura nécessité deux années de travail, sans subvention.

UN AUTRE PRESENT

 

 

C’est à travers une approche esthétique cinématographique que la maladie est représentée dans ce documentaire tourné au fil des quatre saisons.
Un film où pensionnaires, personnel soignant mais aussi l’équipe de tournage vivent la même histoire.

Note d’intention de l’auteur-réalisateur

De nationalité arménienne, je vis depuis trois ans à Limoges. Ma décision de venir vivre en France a été motivée par l’envie d’approfondir la découverte du style cinématographique français, étant passionné par celui-ci depuis toujours.
J’ai fait des études de réalisateur de cinéma en Arménie tout d’abord, puis en Allemagne. J’ai réalisé des clips, des courts métrages et des documentaires en Arménie ainsi qu’en France.
Ce film documentaire sera tourné dans la maison de retraite “Les 5 Sens” à Landouge, près de Limoges. Le scénario a été transmis aux intéressés (les habitants de la maison de retraite) et seront filmés avec leur accord. Et si des changements doivent s’effectuer durant le tournage, ceux-ci se feront en concertation avec les intéressés. Car le film ne sera pas traité avec un seul protagoniste mais avec tous.
Le film ne parlera pas des questions sociales autour d’Alzeimer. Il n’y aura pas de voix off explicatives qui prend le spectateur par la main. Les seuls commentaires seront ceux des protagonistes dans leurs discussions.
Il s’agit avant tout d’un projet artistique sur lequel je travaille depuis longtemps. Ce projet permet à des gens de s’exprimer malgré leurs problèmes physiques ou mentaux. Le film permettra de découvrir les dernières bribes de leurs mémoires ainsi que le lien qui les unit au sein de la maison de retraite. “Le masque blanc” symbolise un miroir sur lequel ils peuvent reconstruire leur propre visage.
Les habitants d’une maison de retraite sont souvent considérés comme sans avenir, sans utilité. Ils sont les oubliés de notre histoire commune. Or, dans la vie d’un individu, il y a toujours plusieurs histoires à l’intérieur d’une grande et probablement que leur vie à la maison de retraite sera leur dernier voyage. Pour avoir partagé de nombreuses heures avec tous pour écrire ce film, je reste persuadé que ces personnes, même âgées, ont encore beaucoup à nous apprendre. J’insiste : beaucoup ont des capacités professionnelles bien supérieures aux gens vivants en-dehors comme ceux qui se présentent comme des acteurs professionnels. Ils ont leur mot à dire, surtout en matière artistique. Je laisserai s’exprimer leur point de vue. Le but est de montrer aussi qu’il se crée un véritable mouvement au sein de cette maison de retraite. Le film, rythmé par les saisons, se veut joyeux, émouvant… rempli d’humour.

Réalisation : Hakob Melkonyan
Coproduction : France Télévisions – France 3 Limousin / Cinergie Productions

LA CLEF DES TERROIRS

 

 

 

 

Date de sortie 16 mars 2011 (1h 22min)
De Guillaume Bodin
Avec Pierre Masson, Olivier Jullien, Jean-Guillaume Bret
Genre Documentaire
Nationalité Français
Nous vivons dans un monde matérialiste où rien ne peut être expliqué sans être démontré scientifiquement, ce savoir humain qui se plante royalement sur des questions essentielles de notre survie sur terre. Comment peut on encore croire que l’homme moderne a tout inventé?Au début du XXème siècle, un philosophe: Rudolf Steiner a émis des idées sur l’avenir de l’agriculture, pour lui le système en place était voué à l’échec. L’agriculture doit être réfléchie au sein d’organismes agricoles complexes avec la présence d’animaux, de cultures diverses en totale harmonie avec la nature. Il a appelé cette méthode l’agriculture biodynamique.Le monde du vin a rapidement compris l’enjeu de cette agriculture, la perte de la notion de terroir s’est fait ressentir plus tôt que dans les autres productions. Les vignerons sont des personnes très pointilleuses pour l’élaboration de leurs vins, dans les vignes comme à la cave, un métier où chaque détail a son importance. La biodynamie s’est énormément développée grâce à la précision de ces personnages charismatiques, intelligents qui vous scotchent littéralement lorsqu’ils transmettent leur savoir.Ce documentaire, La Clef des Terroirs, tente d’expliquer la biodynamie au travers du monde du vin.

SECRET DES CHAMPS

 

 

 

 

Perino, Honorine (réal.), Secrets des champs,Rés’OGM Info / Addocs, 2012, 86 min.

Ce film illustre sans opposition ni polémique la manière dont les plantes cultivées s’associent, coopèrent, communiquent et cohabitent avec les êtres vivants qui les entourent : les insectes, les champignons du sol, et les autres plantes.

IXCANUL

 

 

 

 

Date de sortie 25 novembre 2015 (1h 31min)
De Jayro Bustamante
Avec María Mercedes Croy, Maria Telon, Manuel Antún
Genre Drame
Nationalités Guatémaltèque, Français
Maria, jeune Maya de 17 ans, vit avec ses parents dans une plantation de café sur les flancs d’un volcan, au Guatemala. Elle voudrait échapper à son destin, au mariage arrangé qui l’attend. La grande ville dont elle rêve va lui sauver la vie. Mais à quel prix…

Programme du 12 décembre au 1er janvier

Programme du 21 novembre au 11 décembre